Les autrices sont de plus en plus présentes dans le paysage littéraire, et en particulier dans la bande dessinée. En tant qu’autrice de BD, très active au sein du Collectif des créatrices de BD, je suis particulièrement heureuse de voir notre travail mis en avant et notre image évoluer.

Il reste de nombreux progrès à faire, notamment dans la représentativité pour dépasser les clichés qu’il faut sans cesse déconstruire, il manque encore des éditrices décisionnaires dans les grandes maisons, dont certaines sont en manque d’autrices dans leur catalogue.
Il y a enfin le problème de l’égalité de la rémunération. rémunération qui est en baisse pour tous les auteurs.
Les acteurs du milieu, journalistes, éditeurs, libraires, doivent donc continuer à participer à l’amélioration de cette situation. Il y a encore tant à faire.
Les lecteurs jouent aussi évidemment un rôle important dans ce changement car de plus en plus sont des lectrices. Et si les éditeurs cherchent toujours de nouveaux lecteurs, il y a plein de lectrices aussi …

Le Collectif a grandement aidé à l’amélioration de cette visibilité. Discuter entre nous, dépasser certains clivages, cela nous aide, nous y trouvons une solidarité. Nous ne sommes pas toujours d’accord entre nous, c’est tant mieux.
Ce qui est sûr, c’est que le Collectif compte déjà dans l’histoire des autrices de BD.

Un podcast est né, qui met en avant la créativité des autrices de BD, le podcast AURICULAIRE, de Elise Ponce :
https://soundcloud.com/auriculairelepodcast

#

16 February 2018

Leave a Reply